MOTS pour MAUX 2020

MOTS pour MAUX 2020

Les LIBRAIRES ENSEMBLE s’engagent aux côtés de l’association Valentin Haüy pour soutenir l’accès à la lecture pour tous !

Du 8 au 22 février 2020, le réseau Libraires Ensemble se mobilise à travers la deuxième édition de « Mots pour Maux ». Parrainé cette année par le célèbre écrivain Douglas Kennedy, cette opération solidaire doit permettre de défendre l’accès à la lecture pour tous, et de soutenir l’association Valentin Haüy qui œuvre pour l’autonomie des personnes aveugles et malvoyantes depuis plus de 130 ans.

Nous mettrons en avant dans nos librairies une sélection de 50 titres différents, à destination des publics empêchés : des livres faciles à lire, des livres lus, des livres en grands caractères et des livres adaptés pour tous les âges. Mais aussi nous valoriserons des livres à destination du grand public afin que tous nos clients et leur famille puissent trouver un livre qui leur corresponde.

La Chambre des merveilles
7,90

Louis a douze ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère, Thelma, qu’il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu’elle pense à autre chose, sûrement encore à son travail. Alors il part avec son skate, fâché et déçu, et traverse la rue à toute vitesse. Un camion le percute de plein fouet. Le pronostic est sombre.
Dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. En rentrant de l’hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. À l’intérieur, il a répertorié toutes les expériences qu’il aimerait vivre un jour : la liste de ses « merveilles ». Thelma prend une décision : une par une, ces merveilles, elle va les accomplir à sa place. Et les lui raconter. Si Louis entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut-être que ça l’aidera à revenir. Mais il n’est pas si facile de vivre les rêves d’un ado, quand on a presque quarante ans...

C’est absolument formidable, vous allez pleurer et vous allez rire ! Télématin.

Un petit bijou. Femme actuelle.


Abigaël, messagère des anges (Abigaël, Tome 1)
11,16

Automne 1943. Abigaël, seize ans et désormais orpheline, trouve refuge en Charente, dans la ferme de son oncle paternel. L’accueil n’est pas très chaleureux, car sa nouvelle famille voit d’un œil méfiant l’arrivée de cette citadine un peu trop curieuse et vive d’esprit.
Bien malgré elle, Abigaël se retrouve vite au cœur des activités de la Résistance et mêlée à de dangereux secrets. Prise dans la tourmente de l’histoire et de ses sentiments naissants pour Adrien, un jeune réfractaire au STO, elle n’a pas d’autre choix que de grandir rapidement.
La jeune fille ne peut bientôt plus dissimuler ce don mystérieux reçu de sa mère, qui la met en lien avec des âmes égarées entre la vie et la mort. Car, depuis son arrivée dans la vallée, Abigaël est obsédée par l’appel lancinant d’une belle femme brune. Et si sa venue en Charente n’était pas le fruit du hasard ? Ses dons percent tous les secrets, même les plus sombres, mais lui ouvriront-ils celui de ses origines ?


Les Oubliés du dimanche, Prix Choix des libraires Littérature 2018

Prix Choix des libraires Littérature 2018

Le Livre de Poche

9,08

Justine, vingt et un ans, vit chez ses grands-parents avec son cousin Jules depuis la mort de leurs parents respectifs dans un accident. Justine est aide-soignante aux Hortensias, une maison de retraite, et aime par-dessus tout les personnes âgées. Notamment Hélène, centenaire, qui a toujours rêvé d'apprendre à lire. Les deux femmes se lient d’amitié, s'écoutent, se révèlent l'une à l'autre. Grâce à la résidente, Justine va peu à peu affronter les secrets de sa propre histoire. Un jour, un mystérieux « corbeau » sème le trouble dans la maison de retraite et fait une terrible révélation.
À la fois drôle et mélancolique,  un roman d'amours passées, présentes, inavouées... éblouissantes.
 
Un beau livre sur la mémoire et la transmission, porté par une écriture sensible. Delphine Perras, L’Express styles.

Une héroïne originale et attachante, un univers surprenant, une conteuse de grand talent. Nathalie Dupuis, Elle.


Dans le murmure des feuilles qui dansent
8,40

Anaëlle, une jeune femme dont la vie a été bouleversée par un accident, se reconstruit doucement, entre son travail et sa passion pour l’écriture. En cherchant des informations pour le roman policier qu’elle est en train d’écrire, elle va entamer une correspondance avec un procureur de la région.
Thomas est menuisier, mais il délaisse son atelier. Tous les jours, il raconte des histoires merveilleuses d’arbres et de forêt pour mettre un peu de couleurs dans la chambre d’hôpital de Simon, son petit frère.
Chacun se bat à sa manière contre la fatalité. Mais est-ce vraiment le hasard qui va sceller leur destin ?
Agnès Ledig noue dans ce roman une histoire simple et poignante où des âmes blessées donnent le meilleur d’elles-mêmes et nous rappellent, avec l’aide de la nature, que la vie est plus forte que tout.

Une invitation à prendre le temps de regarder la vie qui se déploie afin de l’embrasser pleinement, avec confiance et gratitude. Elle.

Des personnages touchants et fragiles. France Info.


La science de l'esquive, Le nouveau roman de Nicolas Maleski

Le nouveau roman de Nicolas Maleski

HarperCollins

19,55

« Rien n’indiquait que c’était son jour. Il n’y avait rien de particulier dans l’air. En refermant la porte derrière lui, il savait que c’était la dernière fois. Il n’y avait plus à réfléchir. Sa décision était prise. Il restait à exécuter le plan. Les trottoirs étaient noirs de monde, les magasins happaient et recrachaient les badauds à jets continus. À cet instant il était encore un homme honnête. C’était facile en vérité de basculer dans l’horreur.»
 
Kamel Wozniak est en fuite. Locataire d’un meublé où pour rester invisible il faut se montrer habile, l’ancien boxeur sur ses gardes tente de se faire oublier le temps d’un été au vert. Mais de qui ? Et où s’arrête son plan B ? Difficile de disparaître dans une petite ville où un garçon comme lui, aux airs de desperado, n’est pas sans piquer les curiosités.
Après Sous le compost, Nicolas Maleski signe un roman qui s’ouvre comme un film des frères Coen, ménage un suspense de polar et déroule, dans langue où la lucidité combat à armes égales avec la causticité, l’épopée d’un antihéros insaisissable et pourtant pas si éloigné de nous.
 
« Beaucoup d’humanité… et un final digne d’un roman noir.»
Anne-Sophie Rouveloux, Librairie L’Infinie Comédie, Bourg-la-Reine
 
«  Une grande finesse de construction servie par une touche d'humour.  »
Marie Michaud, Librairie Gibert Joseph (Poitiers)
 
«  Kamel Wozniak est un homme mystérieux en cavale. Pas étonnant puisqu’il est l’archétype du type louche à la vie trouble et tumultueuse. Avec lui, Nicolas Maleski se joue des codes du roman noir et réussit une jolie esbroufe en détournant les attentes et les fantasmes des lecteurs du genre.  » Alexandra Villon, Librairie La Madeleine (Lyon)
 
Nicolas Maleski est l’auteur d’un premier roman remarqué, Sous le compost.