Les libertés intérieures - Photographie est-allemande - 1980-1989
EAN13
9782365112345
ISBN
978-2-36511-234-5
Éditeur
Xavier Barral
Date de publication
Collection
Beaux livres
Nombre de pages
239
Dimensions
24 x 17 x 2 cm
Poids
966 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les libertés intérieures - Photographie est-allemande - 1980-1989

De

Traduit par , ,

Xavier Barral

Beaux livres

Offres

Trente ans après la chute du Mur de Berlin, que sait-on en France de la photographie est-allemande ? Fruit de plusieurs années de recherches à Berlin et dans plusieurs villes de l'ex-RDA, le choix des images présentées ici sont issues de la décennie précédant la chute du Mur (1980-1989) et de l'œuvre de 16 artistes, encore peu montrés hors de leur pays.
Alors en pleine déliquescence économique, en proie à la perte d'adhésion idéologique de la part de ses citoyens, la RDA vit ses dernières années. L'ennui et le désir d'ailleurs, l'impatience – tantôt mélancolique, tantôt rageuse – engendrée par la répression, l'uniformisation et la pénurie caractérisent la jeunesse de cette époque. Les stratégies existentielles et artistiques sont aussi diverses que les créateurs qui ont traversé cette période: confrontation des tabous sociaux, repli intérieur et introspection, fuite dans le rêve, réinvention de soi par le travestissement et la mise en scène... Sans désavouer la tradition humaniste longtemps dominante en Allemagne de l'Est, certains photographes renouvellent le genre en délaissant l'empathie poétique de leurs prédécesseurs pour une approche plus mélancolique, voire désabusée, ou au contraire en documentant les marginaux, les rebelles, les punks. D'autres mettent le corps au centre de leurs expérimentations, puisant dans l'hybridation et l'art performatif pour traduire leur soif de subversion et de vitesse, ou observant leurs visages et leurs corps comme pour conjurer leur délitement. D'autres encore chroniquent leur vie quotidienne et leur cercle de proches, réunis dans le quartier de Prenzlauer Berg, encore jonché des ruines de la guerre.
Par l'expression tenace et inventive de leur individualité et de leur subjectivité, ces photographes ont constitué une forme de résistance artistique et fait trembler le Mur.
Dans cet ouvrage, les femmes occupent une place conséquente qui reflète la spécificité de leur statut social en Allemagne de l'Est. Leurs puissantes expressions contribuent au caractère exceptionnel de ce chapitre essentiel de la photographie.
Photographies : Tina Bara, Sibylle Bergemann, Kurt Buchwald, Lutz Dammbeck, Christiane Eisler, Thomas Florschuetz, York der Knoefel, Ute Mahler, Sven Marquardt, Barbara Metselaar Berthold, Helga Paris, Manfred Paul, Rudolf Schäfer, Gundula Schulze Eldowy, Gabriele Stötzer, Ulrich Wüst
S'identifier pour envoyer des commentaires.