Le Grand Condé, Un exil pour l'honneur
EAN13
9782213722047
ISBN
978-2-213-72204-7
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
BIOGRAPHIES HIS (65)
Nombre de pages
528
Dimensions
23,5 x 15,3 x 3,3 cm
Poids
796 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Grand Condé

Un exil pour l'honneur

De

Fayard

Biographies His

Indisponible

Ce livre est en stock chez 37 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Autre version disponible

Louis II de Bourbon, passé à la postérité sous le nom de Grand Condé, fut un homme de guerre dont la réputation et le prestige franchirent les frontières. Cousin de Louis XIV et prince du sang, il prit les armes contre l’autorité royale pendant la Fronde et se mit au service de Philippe IV d’Espagne. Pour cela, il fut déclaré criminel de lèse-majesté par contumace en 1654, déchu de ses titres et privé de ses biens. Après plusieurs années d’exil, il négocia son rétablissement dont les modalités furent précisées dans le traité des Pyrénées. Le jeune Roi-Soleil lui pardonna en 1660. 

À l’origine de cette rupture politique et de cette trahison familiale, il y avait eu une brouille profonde avec Mazarin qui entraîna de lourdes conséquences politiques pour le royaume de France. En racontant de façon inédite la rivalité entre un grand gentilhomme soucieux de son rang et un cardinal-ministre ambitieux prêt à tout pour assurer sa prépondérance politique et sa gloire, Xavier Le Person renouvelle notre connaissance de la période de la Fronde. 

 

Xavier Le Person enseigne l’histoire moderne à Sorbonne Université. Membre du Centre Roland Mousnier, spécialiste de l’histoire politique et diplomatique des xvie et xviie siècles, il est l’auteur de « Practiques » et « practiqueurs ». La vie politique à la fin du règne de Henri III (Droz, 2002) et de plusieurs éditions critiques de manuscrits. Mousnier, spécialiste de l’histoire politique et diplomatique des xvie et xviie siècles, il est l’auteur de « Practiques » et « practiqueurs ». La vie politique à la fin du règne de Henri III (Droz, 2002) et de plusieurs éditions critiques de manuscrits.
S'identifier pour envoyer des commentaires.