II, Les Rougon-Macquart (Tome 2), Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire
EAN13
9782070105908
ISBN
978-2-07-010590-8
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Bibliothèque de la Pléiade (154)
Séries
Les Rougon-Macquart (2)
Nombre de pages
1776
Dimensions
18 x 11,7 x 4,2 cm
Poids
690 g
Langue
français
Code dewey
843
Fiches UNIMARC
S'identifier

II - Les Rougon-Macquart (Tome 2)

Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire

De

Autres contributions de ,

Gallimard

Bibliothèque de la Pléiade

Offres

Autre livre dans la même série

«Dans l'esprit d'Émile Zola, Les Rougon-Macquart constituaient un tout, un unique et grand ouvrage composé de vingt romans qui en étaient, en quelque sorte, les chapitres successifs. Par un phénomène d'usure courant, les œuvres ainsi composées ont tendance à se défaire, à revenir aux éléments constitutifs. Les Rougon-Macquart n'ont pas totalement échappé à cette érosion, dont l'agent le plus efficace a été la publication multiple des romans isolés, L'Assommoir, Nana, La Curée, etc., romans en quelque sorte autonomes, au détriment des romans de liaison ou d'infrastructure, tels que La Conquête de Plassans ou Son Excellence Eugène Rougon. Paradoxalement, le prodigieux succès de certains des romans a fini par nuire à l'ensemble. Il n'en demeure pas moins que l'ouvrage constitue un tout, que son dessin demeure parfaitement lisible, qu'il ressemble assez à ces monuments romains que le temps a attaqués sans réussir à les défigurer. Venant après des éditions fragmentaires trop nombreuses, nous avons voulu rendre à cette publication la structure conforme aux desseins de l'auteur. Voilà pourquoi aussi, respectant cette unité organique, le travail d'analyse portant sur chacun des romans (que l'on trouvera à la suite du texte, en fin de chaque volume, avant les notes et variantes) a été complété par une étude synthétique, la préface d'ensemble,
que le lecteur trouvera en tête du premier volume. Le caractère d'unité des Rougon-Macquart, gigantesque roman du Second Empire, est ainsi volontairement souligné par les présentateurs.» Armand Lanoux.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...