Pascale B.

28 novembre 2021

de Mésopotamie à New-York

Roman de construction hétéroclite dont le fil conducteur est la mort imminente. Christophe Fauré, psychiatre spécialiste du deuil, réunit ici un patchwork d’expériences, d’observations, de signaux autour de la fin de vie.
Les personnages décrits et leurs parcours s’entrelacent dans l’espace et le temps et nous questionnent sur le mystère de la vie après la mort …Qu’advient-il de notre conscience ? La renaissance existe-t-elle ? Que penser des signes et des intuitions ? Quel est le pouvoir de l’Amour ?

Autant de questions énigmatiques et existentielles, romancées de avant JC à 2034.

28 novembre 2021

Manège désenchanté !

Au cœur de la Bretagne rurale, 27 portraits glanés d’hommes et de femmes. Chacun décrit en trois pages où rode la mort …

A chacun une histoire, un parcours, une misère, un malheur, rarement un bonheur … surtout des laissés pour compte, des meurtris, des vieillissants, des misérables, mais parfois des miraculés…

Des casse-cous, des suicidaires, des humiliés, des touchés coulés ; des hommes à l’étroit dans ce monde, s’amarrant au zinc pour des rasades d’espoir…. Puis soudain une notoriété, une personnalité encensée….


Autant de petites vies invisibles, de petites histoires ; des instantanés racontés avec bienveillance et poésie, d’une écriture amèrement humaine s’appliquant à doter chaque récit d’une chute….

Prix Femina Étranger 2021

Actes Sud

25,30
24 novembre 2021

Vie et liberté

Fazil, le narrateur, un étudiant pauvre, partage une pension de famille avec un travesti, un vendeur de contrefaçon, un rédacteur non conformiste, etc… chacun se faisant l’écho d’une société chaotique. Il tombe amoureux, fasciné, de Mme Hayat, ardente et charnelle quadragénaire pleine de mystères ; puis s’éprend de Sila, étudiante ; deux femmes étonnamment libres.

Le dernier roman de Ahmet Altan, écrit du fond de sa geôle, ouvre les portes de la liberté, de la vie, dans une Turquie qui bascule dans la répression et la censure. Face à la dégradation, la population est soit terrorisée, soit emprunte d’appétit de revanche ou d’exil….

Confronté au drame de près, Fazil résiste à cette dictature par la littérature mais aussi par l’amour et la sensualité. Comment gérer cette dualité sentimentale et lutter contre ce régime écrasant ?...

A découvrir…

« J’avoue que je peine à comprendre comment un seul être peut couvrir autant d’étendue dans la tête et le cœur d’un homme »

Luke Rhinehart

Aux forges de Vulcain

19 novembre 2021

clin d’œil aux 7 samouraïs

Début 18ème Japon médiéval
Oboko, moine bouddhiste en pèlerinage sauve une jeune femme dans la neige. Apprenant qu’elle est pourchassée par les samouraïs de son mari, il décide de la protéger. Il est aidé par son ami Izzi, bon vivant et loquace.

Ponctuant son texte des haïkus (poèmes japonais) d’Oboko et Izzi, Luke Rhinehart décrit un huis clos dans l’immensité neigeuse à la fois zen et hasardeux ; opposant l’honneur au don de soi, la vengeance au détachement, la fatuité à la béatitude.

L’écriture poétique et méditative mêle néanmoins cynisme, émotion, tragédie, joute, fougue …..

Surprenant et spécifique à l’auteur.

26,45
17 novembre 2021

Collision imparable

Après « le sympathisant », prix Pulitzer 2016, Viet Thanh Nguyen reprend ici son personnage agent double Vo Danh fuyant un centre de rééducation communiste dans les années 80.

Le roman confesse sa traversée d’un Paris cosmopolite malfamé et du milieu intellectuel gauchiste, son implication dans le trafic de drogue en compagnie de son ami Bon, de « la tante », conseillère délétère et de son chœur de fantômes.

Viet Thanh Nguyen excèle dans la description de cette fraternité de sang aux principes indéniables, de ces compatriotes, thèse et antithèse, jouant à cache-cache dans leurs convictions politiques, ces émigrés à la fois intégrés et blessés par la France, dualité doublée par celle qui oppose les Algériens et les Vietnamiens….

Les sujets sérieux tels que l’identité, le colonialisme, l’ambivalence politique, la loyauté, Dieu, sont traités avec un humour noir corrosif, à travers des situations périlleuses, d’une écriture espiègle et fluide maintenant le suspens ….