Lady K "http://antredeslivres.blogspot.com"

http://antredeslivres.blogspot.com/

Que dire, que dire ?
Et bien tout simplement que je suis mordue de lecture, je ne peux tout simplement pas m'en passer ... J'adore la lecture depuis toute petite ! C'est un vrai moment de détente.
Depuis quelques temps je tiens un blog qui fait part de mes lectures et ressentis à ceux qui me liront ... j'aime partager les impressions sur nos lectures ! Alors n'hésitez pas, je vous répondrais !

La trilogie de l'ombre, 1, Le fils de l'ombre
14 novembre 2010

Un livre intéressant

Je remercie très chaleureusement la Librairie Dialogues, grâce à qui j’ai pu découvrir ce premier tome d’une trilogie dans le mois de sa sortie ! Un grand merci à vous !
L’histoire est très intéressante. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’elle est innovante, mais j’ai passé un très bon moment de lecture ! Même si j’ai trouvé qu’au début il y avait trop de politique, de personnages présents sans aucune présentation avant et pas assez d’explications. C’est assez handicapant quand il est question de géographie, sans carte et sans explication. Il est difficile de visualiser ce nouveau monde. La fin du tome ravira tous ceux qui n’aiment pas les fins frustrantes. Quand on ferme le livre, l’aventure est bel et bien finie, mais on sait qu’il y aura une suite car on va suivre notre fil conducteur, l’assassin Caim, et essayer d’en apprendre un peu plus sur son passé trouble. La fin en elle-même est assez triste pour les romantiques comme moi, mais j’espère que ça s’arrangera dans les prochains tomes ! =)

J’ai trouvé les personnages principaux très attachants à leur manière, mais les relations sont trop faciles ou accélérées à mon goût. Par exemple il suffit que l’assassin dise à la fille de sa victime « Non ce n’est pas moi qui l’ai tué. » et elle se laisse convaincre un peu trop rapidement. C’est difficile à expliquer, mais c’est très étrange. En même temps, je suis bien consciente que cela n’aurait rien apporté à l’histoire de faire durer cette méfiance. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé le duo Josie/Caim, je trouve qu’ils vont bien ensemble et donnent un peu de piment à l’aventure. Surtout que Caim me fait penser à l’homme idéal comme Edward de Twilight, mais en mille fois mieux … sauf peut-être son côté un peu trop assassin …
Enfin, il y a Kit. Le fantôme qui suit Caim. Un peu difficile de comprendre ce qu’elle est au début car rien n’est expliqué, pour ne pas changer. Heureusement que le résumé nous éclaire … C’est un personnage qui est marrant et attachant, mais pas assez présent puisqu’elle est absente pendant presque la moitié de l’aventure.
Ensuite, le style, que j’ai trouvé assez lourd : presque à chaque page j’avais besoin de relire au moins une phrase incompréhensible à la première lecture. C’est assez énervant et ça casse un peu le rythme. Après je ne sais pas si ça venait de moi ou vraiment du texte.
Enfin j’aimerais avoir votre avis. Il m’a semblé y avoir une petite incohérence page 79. L’assassin dit que la fille de sa victime a 5 ans … alors que dans les chapitres précédents, on nous présente une adolescente de 17 ans. Et même, lorsque Caim voit arriver cette jeune femme, il ne s’étonne même pas de son « grand » âge ! Est-ce que j’ai mal compris ?
Donc, en conclusion, un livre bien agréable à lire. Une histoire qui est entrainante, des personnages attachants, une aventure finie à la fin du tome. Que demander de plus ! Le début est cependant assez difficile à comprendre ce qui est plutôt désagréable. Un livre que je vous recommande vivement !

Imriel, Volume 1, L'héritage de Kushiel

Volume 1, L'héritage de Kushiel

Bragelonne

34,50
26 octobre 2010

Un livre absolument fabuleux !

Avant toute chose, je tiens à remercier la Librairie Dialogues qui m’a permis de découvrir le premier tome de cette nouvelle trilogie et son auteur. Une très bonne découverte, je leur suis donc vraiment reconnaissante. Je m’excuse d’ailleurs, j’aurai voulu poster ma chronique plus tôt, mais quelques imprévus ont entravé ma lecture !

Venons-en aux faits ! Le livre en lui-même et ce que j’en pense. Sachez que je n’ai pas lu la première trilogie – on dirait que ça devient une habitude – qui raconte l’histoire de Phèdre, la mère adoptive d’Imriel. Et pourtant c’est tout à fait compréhensible. Le prologue s’emploi à nous rappeler les choses les plus importantes, et tout au long du récit, quand c’est nécessaire, on rappel le au lecteur ce qu’il doit savoir – qu’il ait ou non lu la première trilogie – pour la bonne compréhension de la suite.

Ce roman est un sacré « pavé » - presque 800 pages- écrit petit, alors que ceux que ça effraie partent en courant, les téméraires peuvent rester et ils auront raison. Car ce livre est très plaisant à lire. On sent que le récit est travaillé, l’auteur a vraiment du talent. Certains indices sur la suite des aventures sont disséminés dès le début, mais on ne comprend pas tout de suite que ce sont justement des indices. Ce n’est que lorsque l’action se passe qu’on se dit « Ah ! Mais oui ! C’était évident depuis le début ».

Ce livre pose les bases pour ce qui sera ce qu’on peut appeler la « vraie histoire », celle qui sera sans doute le fil conducteur de la trilogie. Mais on ne s’ennuie pas un seul instant. On suit Imriel, le personnage principal, dans son apprentissage de la vie et des intrigues avec lui, on rit avec lui, on pleure avec lui, on enrage avec lui, bref on partage vraiment ses émotions. Il lui arrive bien des aventures à ce pauvre garçon. Au début on peut croire que c’est fortuit, mais on finit par comprendre que tout a plus ou moins un lien avec ce fameux fil conducteur et j’ai trouvé ça vraiment très réussi !

On en apprend un peu plus sur la mère biologique d’Imriel, prince de sang bien malgré lui, et elle devient de plus en plus intéressante et pourtant si mystérieuse, car on ne sait pratiquement rien d’elle. On ne la voit pas de tout le récit et pourtant elle est bien présente. Est-ce qu’elle manipule tout le monde ou bien lui prête-t-on des actes qui ne sont pas de son fait ? J’ai hâte d’en savoir un peu plus, voire beaucoup plus sur elle !

Les autres personnages que rencontre Imriel sont tout aussi intéressants, beaucoup sont attachants, d’autres moins … mais tous ont le don d’attirer notre attention. Chacun a sa particularité qui le rend si humain ou au contraire, inhumain. Ce qui nous amène à l’apprécier ou le détester. Des personnages, donc, très réussis et hauts en couleurs.

Ce tome mêle humour et gravité. Comme déjà dit plus haut, à la lecture, on sourit, on rit, mais on pleure également, notamment car les personnages sont si réussis qu’ils arrivent à nous toucher émotionnellement. J’ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux au cours de ma lecture.

Enfin, une chose que j’ai beaucoup appréciée, surtout dans un livre aussi gros où il est parfois difficile de se rappeler de tous les détails, c’est que lorsqu’Imriel repense à une conversation qu’il a eu plus tôt ou à des paroles, les termes exacts sont rappelés au lecteur.
La seule petite chose que je pourrais reprocher, c’est le côté un peu Harlequin par moment. Mais ce n’est pas non plus le plus gros de l’action, l’histoire « à côté » est assez intéressante pour que l’on passe l’éponge sur ce détail et enfin, il me semble que ce sont des passages presque nécessaires à l’histoire. Je ne saurais pas expliquer pourquoi, mais je l’ai senti comme tel. C’est la mentalité de Terre d’Ange, le pays natal d’Imriel, dont la principale devise est « Aime comme tu l’entends ». Certains parlent de passages érotiques et non pornographiques, n’étant pas experte sur la question, je vais acquiescer à leur jugement …

En conclusion, un livre qu’il faut lire quand on aime le genre, tout comme moi. Par contre si vous comptez lire la première trilogie, attendez, car il y a tout de même beaucoup d’informations sur ce qui se passe dans les trois tomes précédents. Je recommande donc cette lecture à tous les autres. J’étais un peu sceptique au début sur ce que j’allais trouver, mais finalement j’ai beaucoup apprécié ma lecture !

La rédemption du voyageur, 1, Le réprouvé
12 octobre 2010

Un livre à lire !

Il faut savoir que ce tome est le premier d’une trilogie annoncée et la suite d’une première trilogie, la Trilogie d’Axis. Je tiens aussi à dire que je n’ai pas lu cette dernière et que j’ai pourtant compris ce qu’il se passait !

C’est un très bon point pour ce livre, il n’y a rien d’incompréhensible, tout est plus ou moins réexpliqué, les différentes races, les différents pouvoirs, les différents liens de parenté, tout ce que le lecteur a besoin de savoir pour comprendre l’action est redit sans pour autant que cela paraisse lourd. Je pense que c’est utile même pour ceux qui ont lu la première trilogie, il n’est pas toujours facile de se rappeler de tous les détails !

Que dire de l’histoire ? Elle est passionnante, ou devrais-je dire, elles sont passionnantes ! On suit plusieurs histoires en parallèle qui se recoupent plus ou moins et qui se déroulent simultanément. J’ai beaucoup aimé, on ne s’ennuie jamais, il y a toujours un fait nouveau, un rebondissement inattendu. Cependant, je n’ai pas trouvé difficile de suivre les différentes histoires, comme ça peut l’être parfois quand il y a trop d’informations à intégrer et retenir. Mais certains actes restent quand même vraiment idiots, et je me demande toujours pourquoi, mais pourquoi il/elle a fait ça !? (Réponse simple : parce que sinon il n’y aurait pas d’histoire … OK)

Les personnages réussissent à être attachants … enfin pas tous, surtout deux puis ensuite trois (il n’apparait pas dès le début.) Ce qui est très étrange dans ce roman, c’est que les personnes censées être les « héros » de la saga sont exécrables, de vrai têtes à claques qui ne savent pas faire les bons choix, alors que le « méchant » est celui que je préfère. Je n’avais jamais vu ça. C’est à se demander si j’ai mal compris … J’ai trouvé que ce roman montre très bien les changements des comportements humains. Un personnage aux apparences sympathiques peut se révéler être détestable de par sa vraie nature, et un personnage que tout indique comme étant un félon, ne l’est pas vraiment.

Petit bémol, l’arbre généalogique des personnages est très, très complexe et les personnages portent des noms à rallonge qui se ressemblent souvent, par exemple :

"Etoile Loup Soleil Levant" et "Caelum Etoile Fils Soleil Levant"

Ensuite, imaginez des êtres quasiment immortels qui sont attirés que par des personnes de la même famille (du même sang pour être précise – donc il y a inceste) et qui n’ont pas forcément toujours le ou la même partenaire dans leur vie. Donc parfois il est difficile de comprendre les liens de parenté, ou alors on lit trop vite et on se trompe de personne …

En conclusion une belle découverte que je ne regrette pas, j’ai d’ailleurs hâte de lire le tome 2 qui sortira je ne sais pas quand ! La couverture est magnifique, tout comme le contenu, que demander de plus ? L’univers est travaillé, mais j’aurais quand même bien aimé avoir une carte au début du livre pour mieux se repérer et suivre l’épopée des personnages dans cet univers immense. Un livre à lire !

Le Serment des limbes, roman
10,81
4 octobre 2010

A ne pas mettre entre toutes les mains !

Ce livre n’est pas illisible, même pour une personne comme moi qui n’aime pas ce genre là, mais j’aurais largement préféré passer mon temps à lire autre chose ! Cependant une personne qui raffole des thrillers passera un moment … angoissant à souhait ! ;)

Le printemps des cathédrales
4 octobre 2010

à lire !

J’ai beaucoup pris de plaisir à cette lecture. Le contexte est passionnant, c’est très bien écrit : on ne s’ennuie pas ! De plus, je n’avais encore rien lu sur cette période, qui, il me semble, est vraiment survolée en cours, ou alors étudiée il y a vraiment très longtemps. J’ai donc eu plaisir à réapprendre certaines choses avec ce livre.